exploit


exploit

exploit [ ɛksplwa ] n. m.
XIVe; espleit 1080; lat. explicitum, de explicare « accomplir »
1Vx ou littér. Action d'éclat accomplie à la guerre. 2. fait (fait d'armes; haut fait), geste. Glorieux, brillant exploit. « les départements bretons, théâtre de ses exploits en 1799 et 1800 » (Balzac).
2Mod. Action remarquable, exceptionnelle. prouesse, réussite. Exploit sportif, athlétique. performance, record. En gagnant cette course, il a réalisé un véritable exploit.
3Fam. Action réussie, succès. Racontez-nous vos exploits ! Exploits galants, amoureux : succès auprès des femmes; performance sexuelle. Se vanter de ses exploits.
Iron. « Avoir plaqué sa femme et son gosse [...] voilà son plus grand exploit » (Queneau). Le bel exploit !
4(XVIe) Dr. Exploit d'huissier ou exploit : acte judiciaire rédigé et signifié par un huissier. Dresser un exploit.

exploit nom masculin (ancien français espleit, du latin explicitum, accompli) Action d'éclat manifestant un grand courage : Les exploits d'un héros. Action mémorable, ou qui dépasse les limites ordinaires : Exploit sportif. Exploits amoureux. Ironique. Action inconsidérée qui suscite la réprobation. Acte rédigé et signifié par huissier de justice (exemple assignation). ● exploit (citations) nom masculin (ancien français espleit, du latin explicitum, accompli) Pierre Corneille Rouen 1606-Paris 1684 Oh ! combien d'actions, combien d'exploits célèbres Sont demeurés sans gloire au milieu des ténèbres. Le Cid, IV, 3, Rodrigue exploit (synonymes) nom masculin (ancien français espleit, du latin explicitum, accompli) Action d'éclat manifestant un grand courage
Synonymes :
Action mémorable, ou qui dépasse les limites ordinaires
Synonymes :
Acte rédigé et signifié par huissier de justice (exemple assignation).
Synonymes :

exploit
n. m. Action d'éclat, prouesse. De brillants exploits sportifs.
|| Vx litt. Action d'éclat à la guerre.
————————
exploit
n. m. DR Acte de procédure signifié par un huissier. Dresser un exploit.

⇒EXPLOIT, subst. masc.
A.— [Désigne une action]
1. Dans le domaine milit. Action d'éclat, courageuse, héroïque accomplie à la guerre. Exploit guerrier, militaire; un glorieux, héroïque exploit. Le roi chargea avec ses trente héros, en renouvelant les exploits de Richard Cœur de Lion (GROUSSET, Croisades, 1939, p. 297). L'exploit récent du maquis voisin qui avait enlevé le bétail réquisitionné après que les Allemands l'eussent payé (VAILLAND, Drôle de jeu, 1945, p. 145). L'exploit du sous-marin français Junon qui venait de couler deux grands navires ennemis près de la côte de Norvège (DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p. 34).
2. P. ext. Action remarquable, exceptionnelle, dépassant les limites habituelles. Exploit sportif; extraordinaire, fameux, remarquable exploit; accomplir un exploit. Il [Lord Byron] avait traversé à la nage l'Hellespont. Ce dernier exploit surtout lui tenait à cœur (MAUROIS, Ariel, 1923, p. 305). Il lui avait dit que sauver Jules n'était pas un exploit : s'il ne l'avait pas fait, un autre l'aurait fait à sa place! (QUEFFÉLEC, Recteur, 1944, p. 207). Zaza avait accompli en juin le rare exploit de réussir du premier coup son certificat de philologie (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p. 273) :
1. Ses exploits hippiques ne se comptaient plus. On citait celui-ci : un jour, en steeple, ses sangles ayant éclaté, il s'était baissé, les avait ramassées, rabattues sur l'encolure, sans perdre une foulée, et avait continué, emportant ainsi l'épreuve...
PESQUIDOUX, Livre raison, 1925, p. 217.
Rem. La docum. atteste qq. emplois méton. où exploit ne désigne pas une action, mais une œuvre. [La Ménippée] (...) il s'agit de savoir si ce brillant exploit de l'esprit français a usurpé son renom et sa victoire (SAINTE-BEUVE, Portr. littér., t. 3, 1844-64, p. 381).
Au fig., gén. au plur. Exploits amoureux, ou, p. ell. du déterminant, exploits. Succès galants auprès des femmes. Je me sens soudain plus beau qu'Apollon, plus brave et plus capable d'exploits amoureux que Mars (GIRAUDOUX, Amphitr. 38, 1929, I, 5, p. 60) :
2. ... l'application purement raisonnée de règles rigides eût donné d'aussi mauvais résultats qu'à quelqu'un qui, voulant réussir en amour ou dans la politique, reproduirait à la lettre dans sa propre vie les exploits de Bussy d'Amboise.
PROUST, Guermantes 2, 1921, p. 468.
3. P. iron. et antiphrase. Action imprudente, irréfléchie, scandaleuse ou condamnable. Un triste exploit. Il est de ces athées Intransigeants (...) qui, par système, Font gras pendant tout le carême En vérité, le bel exploit! (PONCHON, Muse cabaret, 1920, p. 170). Avoir plaqué sa femme et son gosse lâchement, (...) voilà son plus grand exploit (QUENEAU, Loin Rueil, 1944, p. 223). Jetant à Madame Mabille un regard triomphant, elle lui tira la langue. (...) A mes yeux, cet exploit la nimba de gloire (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p. 93) :
3. Rien ne le [Caligula] force à jeter ses noyaux d'olives dans l'assiette de ses voisins immédiats, à cracher ses déchets de viande sur le plat, comme à se curer les dents avec les ongles et à se gratter la tête frénétiquement. C'est pourtant autant d'exploits que, pendant le repas, il exécutera avec simplicité.
CAMUS, Caligula, 1944, II, 5, p. 40.
B.— DR. Exploit d'huissier, ou, moins fréquemment, p. ell. du déterminant, exploit. Acte judiciaire (assignation, notification, saisie, etc.) signifié par huissier. Un exploit d'huissier demandant la séparation de corps appuyé d'un factum de huit pages (GONCOURT, Journal, 1894, p. 701). Cf. aussi citer ex. 2 :
4. [Il] avait combiné avec un huissier fort merdeux cette petite rosserie de me faire des frais, en oubliant de me présenter leur sale papier. Par bonheur, je m'en suis souvenu à temps et j'ai été payer ma traite chez l'homme aux exploits...
BLOY, Journal, 1903, p. 201.
Prononc. et Orth. :[]. Cf. é-1. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1100 a espleit « avec ardeur, avec énergie » (Roland, éd. J. Bédier, 3559); 2. ca 1200 esplois « action d'éclat (surtout à la guerre) » (Chanson d'Antioche, éd. P. Paris, II, 236); 3. 1353 exploit de justice « acte judiciaire signifié par huissier pour assigner, notifier, saisir » (Privilèges, f° 350 ds Franchises, lois et coutumes de la ville de Lille, éd. Brun-Lavainne, p. 396), rare av. 1607 exploict (A. LOISEL, Institutes Coustumieres, p. 78). Prob. déverbal de exploiter (cf. ce mot 3); exploit par réfection étymologique. Fréq. abs. littér. :613. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 1 375, b) 611; XXe s. : a) 749, b) 655.

exploit [ɛksplwa] n. m.
ÉTYM. V. 1360; espleit, 1080; du lat. explicitum, du supin de explicare « accomplir ».
1 Vx ou littér. Action d'éclat accomplie à la guerre. Fait (fait d'armes; haut fait), geste. || Glorieux, brillant exploit. || Exploit épique, héroïque. || Se signaler par ses exploits. || Ce bel exploit ( Conduite) lui a valu une citation. || Renommée bâtie (cit. 27) sur de grands exploits. || Poète qui chante les exploits d'un héros. || Faire, écouter le récit de ces nobles exploits (→ Attentif, cit. 3). || Les exploits de la Grande Armée. || L'exploit de Bir-Hakeim.
1 Par cet exploit fatal en tous lieux va renaître
La bonne opinion des courages français (…)
Malherbe, Odes, « Rébell. des Rochel. ».
2 Ses rides sur son front ont gravé ses exploits.
Corneille, le Cid, I, 1 (→ Autrefois, cit. 2).
3 Malherbe d'un héros peut vanter les exploits (…)
Boileau, l'Art poétique, I.
4 Ce n'est point sur les exploits des grands hommes que leur réputation est mesurée; cent fois les vaincus ont remporté le prix de la gloire sur les vainqueurs.
Rousseau, Disc. sur la vertu des héros.
5 (…) le lieutenant-général Hulot, le vénérable commandant des Grenadiers à pied de la garde impériale (…) après avoir (…) commandé la division militaire où se trouvaient les départements bretons, théâtre de ses exploits en 1799 et 1800 (…)
Balzac, la Cousine Bette, Pl., t. VI, p. 157.
Mod. Action remarquable, exceptionnelle qui dépasse les moyens ordinaires de l'homme. Bravoure (vx), prouesse. || Exploit sportif, athlétique. Performance, record. || En gagnant cette course, il a réalisé un véritable exploit.Fam. || Exploits galants. Succès. || Il se vante toujours de ses exploits. || Exploits amoureux. || Les Exploits d'un jeune Don Juan, ouvrage érotique d'Apollinaire.Iron. (par antiphrase). || Vous avez fait là un bel exploit; voilà un bel exploit, en parlant d'une action faite mal à propos, à l'étourdie. || Quel exploit ! Il n'y a pas de quoi se vanter.
2 (XVIe). Dr. Acte judiciaire signifié par huissier pour assigner ( Ajournement, assignation, citation), notifier ( Notification, signification, sommation), saisir. Commandement, procès-verbal (de saisie). || Les exploits sont rédigés par les huissiers. || Les exploits mentionnent la date, la désignation du demandeur, du défendeur et de l'huissier, l'indication de l'objet de l'exploit, les formalités de la remise, la signature de l'huissier, le coût de l'acte. || Force probante des exploits en justice jusqu'à inscription de faux.Dresser, libeller, rédiger un exploit. Exploiter, instrumenter. || Enregistrer un exploit. || Original, copie, frais de l'exploit (→ Copie, cit. 4).
6 Tous exploits seront faits à personne ou domicile (…)
Code de procédure civile, art. 68.
7 C'est un petit exploit que j'ose vous prier
De m'accorder l'honneur de vous signifier.
Racine, les Plaideurs, II, 2.
8 (…) je suis huissier, je viens tout saisir ici (…) Lundi, vous avez eu sommation de payer trois mille francs de principal, plus les frais, à Monsieur Métivier, sous peine de la contrainte par corps (…) nous allons verbaliser. — Voilà des papiers timbrés (…) dit alors la Vauthier en fourrant dans la main d'Auguste trois exploits.
Balzac, l'Envers de l'histoire contemporaine, Pl., t. VII, p. 404.
REM. Dans ce sens, on dit couramment exploit d'huissier, pour distinguer du sens 1.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • exploit — EXPLOIT. s. m. Action signalée, memorable, principalement à la guerre. Exploit militaire. bel exploit. grand exploit. glorieux exploit. il s est signalé par ses exploits. il s est rendu fameux par mille exploits. Il signifie aussi, Un acte que… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • exploit — ex‧ploit [ɪkˈsplɔɪt] verb [transitive] 1. to use something fully and effectively in order to gain a profit or advantage: • New TV companies are fully exploiting the potential of satellite transmission. • the ways in which natural resources are… …   Financial and business terms

  • Exploit — Ex*ploit , n. [OE. esploit success, OF. esploit, espleit,revenue, product, vigor, force, exploit, F. exploit exploit, fr. L. explicitum, prop. p. p. neut. of explicare to unfold, display, exhibit; ex + plicare to fold. See {Ply}, and cf.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Exploit — can mean: *Exploit (computer security) *Exploit (online gaming) *Exploit (natural resources) *Exploit (sociology)*An achievement. The first summit of mount Everest was a stunning exploit. *The longest river on the island of Newfoundland is called …   Wikipedia

  • Exploit — (del inglés to exploit, explotar o aprovechar) es una pieza de software, un fragmento de datos, o una secuencia de comandos con el fin de automatizar el aprovechamiento de un error, fallo o vulnerabilidad, a fin de causar un comportamiento no… …   Wikipedia Español

  • exploit — [eks′ploit΄; ] also, and for v.usually [, ek sploit′, iksploit′] n. [ME & OFr esploit, an exploit, action < L explicitum, neut. pp. of explicare: see EXPLICATE] an act remarkable for brilliance or daring; bold deed vt. 1. to make use of; turn… …   English World dictionary

  • Exploit — (viene de to exploit aprovechar) código escrito con el fin de aprovechar un error de programación para obtener diversos privilegios software. Un buen número de exploits tienen su origen en un conjunto de fallos similares. Algunos de los grupos de …   Enciclopedia Universal

  • exploit — [n] achievement accomplishment, adventure, attainment, coup, deed, do, effort, enterprise, escapade, feat, job, maneuver, performance, stroke, stunt, tour de force, venture; concept 706 exploit [v] take advantage of; misuse abuse, apply, avail… …   New thesaurus

  • Exploit — (frz. exploa), Heldenthat; e. ation (–ploatassiong), Nutzung, Ausbeutung; exploitiren, einen Auftrag vollziehen; nutzen, ausbeuten …   Herders Conversations-Lexikon

  • exploit — I (make use of) verb apply, avail oneself of, bring into play, capitalize on, consume, employ, exercise, fall back on, find useful, implement, make the most of, manipulate, operate, profit by, put in practice, put into action, put into operation …   Law dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.